Son et lumière de Pozières 2008

Photos Pascal Lando

Pardonne moi...

pardon percy cherry photo

« Le combat fut marqué par un événement très exceptionnel durant cette guerre. Cherry et un officier qui conduisait l'attaque allemande en cet endroit furent pris pour cible par des tireurs des deux camps embusqués dans les trous d'obus, chacun essayant de se mettre à l'abri pour esquiver les balles ennemies. Il advint qu'ils se relevèrent ensemble et firent feu simultanément, l'Allemand atteignit le casque de Cherry, mais fut lui-même mortellement blessé par celui-ci. L'australien à cet instant s'approcha de son adversaire qui gisait sur le sol, l'officier allemand sortit un paquet de lettres de sa poche, et dans un parfait anglais, lui fit promettre qu'après les avoir soumis à la censure, il les posterait. En recevant la promesse, l'Allemand tendit les lettres tout en prononçant ces mots : "Qu'il en soit ainsi !", et il s'éteignit. »

C.-W. Bean, historien.